Soyez la bienvenue sur le blog de Julien DEMBELE

Are you ready to change the way you live?


"Humanity already possess the fundamental scientific, technical, and industrial know-how to solve the carbon and climate problems..."
Stephen Pacala and Robert Socolow

lundi 14 juillet 2014

C’est quoi un toxicologue ? C’est quoi la toxicologie ?

 Neonics Briefing par The Xerces Society, via Flickr CC

« C’est quoi un toxicologue ? C’est quoi la toxicologie ? », voici deux questions qui n’arrêtent de me revenir pratiquement à chaque occasion où je dois me présenter à de nouveaux amis ou dans un cadre de rencontre. Cette science est-elle si méconnue que ça ? En tout cas la multiplicité des questions de mes amis m’en dit quelque chose. Tentons de donner plus d’éclaircissement, mieux que ce que
l’on peut dire comme réponse sur le champ.


Je fais la connaissance d’un ami ; il se présente : « (…), je suis économiste » ou « (…), j’étudie le droit » ou « (…), je suis étudiant en journalisme » ou « (…), je suis en télécommunication »etc. Ça passe ! Tout est compréhensible jusque-là. A mon tour de me présenter : « (…), j’étudie en toxicologie ou je suis toxicologue ». C’est là que le bât blesse ! Automatique on me pose l’une des questions : toxicologue ? Toxicologie ? C’est quoi un toxicologue ? C’est quoi la toxicologie ? C’est quoi ça encore ? Certains disent clairement : « Toxicologie ou toxicologue, jamais entendu parler » ! D’autres même prétendent t’avoir entendu dire psychologue ou psychologie. Je dis au fond de moi : « Là c’est sérieux ! »

J’ai toujours répondu, toxicologue c’est le spécialiste de la toxicologie. Et la toxicologie c’est la science du poison ou encore science du toxique ou encore science des substances qui nuisent à l’organisme vivant. C’est simple répondu; quand je lis sur les visages, je sens que c’est relativement compris, ça mérite donc plus d’éclaircissement !

Je suis quand même étonné par toutes ces questions qui montrent que cette science antique est encore dans l’obscurité. On se rappelle la célèbre phrase de Paracelse (1493-1541), « Toutes les choses sont poison, et rien n’est sans poison ; seule la dose fait qu’une chose n’est pas un poison. », un peu plus récente, mais ça fait 500 ans, qui montre que cette science était connue.
C’est quand même cette spécialité où il faut prouver au préalable que tu n’as pas un casier, avant d’être retenu pour la formation à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, bien sûr, c’est en plus de ton profil de formation initiale et de tes performances. Car avec les histoires d’armes chimiques, de terrorisme chimique et de guerre chimique qui sont d’actualité, et aussi les empoisonnements volontaires par-ci, par-là, il faut s’assurer de ne pas contribuer au crime ou de le favoriser. Ça, vous le comprendrez dans les lignes suivantes !

Le toxicologue reste le spécialiste en toxicologie. La toxicologie étant la science qui étudie les substances toxiques (poisons) pour le vivant, en s’intéressant à leurs sources, aux circonstances occasionnant leur contact avec le vivant, aux effets qu’elles peuvent produire en contact avec les organismes, furent-ils animaux ou végétaux ou même le contact avec les composants de l’environnement tels l’eau et l’air, aux moyens permettant de les déceler et de les éliminer de l’organisme (les antidotes).

Tout ceci, en considérant les voies d’expositions qui sont principalement l’inhalation, le contact et l’ingestion. Dans les détails, le toxicologue s’intéresse à toutes les modifications que subit le toxique une fois qu’il pénètre dans un organisme, ainsi qu’à son parcours et sa durée dans l’organisme. Cette étude aboutit à la détermination de quantités de substances qui produisent un type d’effets nocifs, ou qui produisent un effet sur un type d’organes.

Il y a des gens qui ont recours aux services des toxicologues pour des fins malsaines. La finalité des œuvres du toxicologue, c’est de préserver la santé et l’intégrité de l’environnement et rien d’autre.
Les substances toxiques proviennent surtout de l’environnement, de l’alimentation, des médicaments ; même les toxiques qui se retrouvent dans les aliments proviennent de l’environnement. C’est pourquoi la plupart des toxicologues que vous rencontrerez sont des défenseurs férus de l’environnement.

Par Julien DEMBELE, MSc.